Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jo Et Robert

  • Jo et Robert

Nos coordonnées:



"Au Petit Pédegouaty"
180 impasse de Pédegouaty
Heugas, (40180).
Coordonnées GPS:
N 43°38.435'
W 001°05.565'
Vous pouvez contacter Josette ou Robert Bougeon au:
05 58 98 58 39 ou
06 82 32 42 23 ou
06 89 94 01 45
par mail:  ch.hotes.heugas40@orange.fr
Nous espérons vous accueillir prochainement dans notre maison d'hôtes. A bientôt ! Merci de votre visite.

Bienvenue

Bienvenue
2 chambres d'hôtes et 1 gîte (40 m2 classé 3 étoiles) sont à votre disposition toutes l'année.

Les tarifs sont indiqués:

- en fin de description de chaque chambre

- dans une rubrique dédiée à cet effet.

N'hésitez pas à nous contacter afin d'étudier ensemble vos besoins:  ch.hotes.heugas40@orange.fr 

25 octobre 2019 5 25 /10 /octobre /2019 11:06
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)
Tarifs 2021 (Chambres et Bivouac)

Vidéo ici

Nuitée chambres d'hôtes: "Bord de Mer" et "Sous-Bois"

Du 1er Janvier au 31 Décembre:

2 personnes ==> 1 Nuitée: 75€. Si minimum 2 nuitées, la nuitée: 70€.

3 personnes ==> 1 Nuitée: 85€. Si minimum 2 nuitées, la nuitée: 80€.

Une remise de 10% si minimum 5 nuitées.

Une remise de 15% si minimum 10 nuitées.

Les petits déjeuners sont inclus.

Pour bébé (Lit parapluie) 5€ par jour.

Nuitée hébergement insolite: "Bivouac"

Du 15 Juin au 15 Septembre:

2 personnes ==> 1 Nuitée: 60€. Si minimum 4 nuitées, la nuitée: 55€.

Les petits déjeuners sont inclus.

Pour vous remercier:

Une carte de "FIDELITE" a été mise en place depuis le 1er Août 2013.

Nominative, mais transmissible à des parents ou amis, elle vous permettra, au bout de 10 nuitées, de bénéficier (ou de faire bénéficier) d'une nuitée offerte pour 2 personnes.

Curistes (toute l'année, forfait 3 semaines):

Nous consulter.

Règlement:

Acompte: 50% à la réservation (sera encaissé au plus tôt une semaine avant la date d'arrivée pour les chambres d'hôtes).

Paiement par chèque ou en espèces.

Les chèques vacances ne sont pas acceptés.

Solde: le jour de l'arrivée (une facture vous sera remise pendant votre séjour).

Attention, depuis le 01 Janvier 2017:
Il y a une taxe de séjour pour :
- Les chambres d'Hôtes de 0,83€,
- Le Gîte de 1,32€,
par personne (majeure) et par nuit à rajouter au montant total de votre séjour!
Taxe reversée à la Communauté d'Agglomération du Grand Dax.
Contactez nous en cliquant ici: ch.hotes.heugas40@orange.fr
Partager cet article
Repost0
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 09:21



Josette et Robert vous accueilleront dans cette ferme landaise du XIX ème siècle dont la rénovation a été achevée en 2013.
Pour améliorer nos prestations, les aménagements extérieurs (stationnement des véhicules, piscine, terrasse, etc...) sont terminés.
Le calme et la tranquilité sont là au milieu de la verdure et des fleurs.

Pour nous contacter, cliquez ici: CH.HOTES.HEUGAS40@ORANGE.FR

A 8 km au Sud de Dax, au coeur de la verdure et à 20' de l'Océan!!!

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 09:03

Les itinéraires vers Compostelle

 

Pour nous contacter, cliquez ici: CH.HOTES.HEUGAS40@ORANGE.FR 

 

Les différentes voies

Dans l'histoire du pèlerinage à Compostelle, quatre villes françaises se sont imposées comme points de ralliement. Elles marquent aujourd'hui le point de départ pour la majorité des pèlerins.

Quatre voies distinctes s'ensuivent, émaillées de hauts-lieux spirituels, de témoins de l'art roman et aussi par de nombreuses autres traces du passage ancestral des pèlerins.

Les quatre voies ainsi définies, décrites dès le XIIè siècle, sont dites historiques.

Depuis 1987, elles sont classées Premier Itinéraire Culturel Européen. Depuis 1998, certains tronçons français et espagnols sont inscrits au Patrimoine Mondial par l'Unesco.

Voie de Tours ou de Paris, Via Turonensis, passe par Bordeaux.
Voie de Vézelay, Via Lemovicensis, passe par Périgueux.
Voie du Puy-en-Velay, Via Podiensis, passe par Cahors.
Voie d'Arles, Via Tolosana, passe par Toulouse.

Les 3 premières se rejoignent peu avant la frontière, à Ostabat dans le Sud-Ouest de la France, franchissent les Pyrénées par Roncevaux et poursuivent en Espagne par le Camino Navarro jusqu'à Puente la Reina.

La 4ème franchit les Pyrénées par le col du Somport et poursuit en Espagne par le Camino Aragonés qui va lui aussi jusqu'à Puente la Reina.

A Puente la Reina, la voie unique qui poursuit vers Compostelle est le Camino Real Francés, nommé ainsi car il amenait les pèlerins venant de France.

 

 Voie du Puy

Située en Auvergne, dans le département de la Haute-Loire (43), la ville du Puy-en-Velay a donné son nom à la Via Podiensis.

En l'an 950, Gothescalc, l'évêque du Puy-en-Velay fut le premier pèlerin non espagnol à partir pour Compostelle. Comme on le sait, nombreux furent ceux qui partirent à sa suite, sur cette voie mais aussi en suivant d'autres chemins.

De nos jours, beaucoup considèrent que le chemin de Compostelle et la voie du Puy ne font qu'un et l'on assiste à une prédilection de départs sur cette voie. Parmi les quatre grandes voies historiques, elle est aujourd'hui la plus fréquentée.

Les candidats, au départ du Puy-en-Velay, sont aujourd'hui des milliers chaque année.
L'attrait de cette voie provient beaucoup de la beauté de son itinéraire, des trésors architecturaux qui la jalonne mais aussi de l'existence d'une forte infrastructure d'accueil et d'hébergement.

Sur les 750 kilomètres de la voie, on trouve des gîtes d'étapes, des refuges de pèlerins et beaucoup d'autres formules d'accueil très diverses. Les distances journalières à franchir ne sont plus commandées par la position des gîtes et la progression des pèlerins s'en trouve facilitée.

Il faut noter que l'affluence peut être cause de désagréments, particulièrement durant les mois d'été. Les 200 premiers kilomètres, soit le tronçon du Puy à Conques, sont très chargés au cours de cette période.

La voie passe par les principales villes suivantes :
Saint-Privat-d'Allier, Monistrol-d'Allier, Saugues, Saint-Alban-sur-Limagnole, Aumont-Aubrac, Nasbinals, Aubrac, Saint-Côme-d'Olt, Espalion, Estaing, Golinhac, Conques dans son écrin, Decazeville, Figeac, Cajarc (ou Béduer en choisissant la variante de la vallée du Célé), Cahors, Lascabanes, Lauzerte, Moissac, Auvillar, Miradoux, Lectoure, Condom, Montréal-du-Gers, Eauze, Aire-sur-l'Adour, Arzacq-Arraziguet, Arthez, Navarrenx, Saint-Palais, Ostabat, Saint-Jean-Pied-de-Port, puis, après une ascension à 1430 mètres, descente vers Roncevaux, première étape en terre d'Espagne.

Ce chemin est un sentier de grande randonnée, le GR 65. Il est balisé sur toute sa longueur et fait l'objet d'une documentation riche et bien conçue permettant de s'y déplacer sans difficulté.

 

Voie d'Arles

La via Tolosana, telle que la nommait Aimery Picaud l'énigmatique auteur du premier guide du pèlerin au XIIè siècle, est aujourd'hui plus communément appelée "voie d'Arles".

Cette voie historique prolongeait les chemins arrivant d'Italie et ceux provenant du grand-est mais passant sous les Alpes.

Elle ne ralliait pas Ostabat comme les trois autres mais bifurquait plein sud à Oloron-Sainte-Marie pour franchir les Pyrénées par le col du Somport et rejoindre les autres voies à Puente la Reina par le Camino Aragonés, (Chemin Aragonais).

Cet itinéraire est toujours le même aujourd'hui et le GR653 y a déposé ses marques de balisage.

A partir d'Arles, le GR passe par les principales villes suivantes : Saint-Gilles, Vauvert, Castries, Montpellier, Saint-Guilhem-le-Désert, puis rejoint Lodève, le Bousquet-d'Orb, Murat-sur-Vèbre, la Salvetat-sur-Agout, Anglès, le Rialet, Castres, Dourgne, Revel, puis plonge vers le sud pour bifurquer nord-ouest à 90°, proche d'Airoux et rejoindre Toulouse par Pechbusque et Pouvourville. Le chemin débouche à l'ouest de Toulouse sous l'aéroport de Blagnac, ce qui n'enlève rien au charme de la ville rose.

L'itinéraire passe ensuite par Colomiers, puis longe et traverse une portion de la forêt de Bouconne, avant de rejoindre l'Isle-Jourdain, puis Auch, Ordan-Larroque, Montesquiou, Tillac, Maubourguet, Morlaàs, Lescar, Pau, Oloron-Sainte-Marie, Lurbe-Saint-Christau pour grimper rapidement vers Sarrance Accous, Cette-Eygun, Urdos, jusqu'aux 1631 mètres du col du Somport.

 

Voie de Vezelay

Située en région de Bourgogne, dans le département de l'Yonne (89), la citée abrite la basilique sainte Marie-Madeleine de Vézelay et donne son nom à la Via Lemovicensis.

Cette voie prolonge les itinéraires venant des régions nord-nord-est : Belgique, Pays-Bas, Allemagne et au-delà. Des itinéraires balisés et documentés permettent aujourd'hui de rejoindre Vézelay depuis Maastricht et Aix-la-Chapelle.

Sur le tronçon de Vézelay à Gargilesse dans l'Indre, deux branches distinctes coexistent. La branche nord passe par Bourges, la branche sud par Nevers. La voie poursuit ensuite par La Souterraine, Limoges, Périgueux, La Réole, Roquefort-des-Landes, Mont-de-Marsan, Orthez, Saint-Palais, Ostabat, puis Saint-Jean-Pied-de-Port.

Au départ de Vézelay, l'itinéraire jusqu'aux Pyrénées est presque intégralement balisé. L'association des Amis de saint Jacques de Vézelay travaille activement au balisage des derniers tronçons. L'association propose un guide très bien conçu qui permet de se déplacer sans difficulté sur la voie.

Leur site : www.amis-saint-jacques-de-compostelle.asso.fr

 

Voie de Tours

 

 

La via Turonensis est aujourd'hui la voie historique vers Compostelle la moins fréquentée. Il n'en a pas toujours été ainsi car cette voie est la plus ancienne, à la lecture des faits suivants.

Tours abrite en son coeur la basilique et le tombeau de son évêque, Martin, mort en 397.
 

Déjà très populaire de son vivant, le renom de Martin de Tours a bientôt attiré toute la chrétienté vers son tombeau. Le pèlerinage de Tours débute presque cinq siècles avant le songe de l'ermite Pelayo à Compostelle.
 

Viendront se recueillir à la basilique, Clovis, Pépin le Bref et Charlemagne, dont l'épouse Luitgarde, décède alors qu'ils sont à Tours. Elle est inhumée dans la basilique Saint-Martin. Plus tard, Saint Louis y sera reçu et c'est encore à Saint-Martin que Philippe-Auguste et Richard Coeur-de-Lion prennent le bâton de pèlerin avant de partir pour la croisade.
 

Du Vè au Xè siècle, une voie venant du Sud se dessine, variant au rythme des guerres et des troubles que les pèlerins devaient éviter. Dans son livre MARTIN DE TOURS, Charles Lelong trace une carte du pèlerinage de saint Martin au VIè siècle et positionne la voie venant d'Espagne, franchissant les Pyrénées en Pays Basque, lieu de confluence actuel des voies jacquaires.
 

Lorsque au Xè siècle l'appel de Compostelle semait les chemins de fraîches vocations pèlerines, le passage par Saint-Martin assurait à ceux venant du Nord, une voie déjà ouverte et fréquentée vers le Sud.
 

Aujourd'hui, au départ de Paris, la voie emprunte le tracé suivant : Chartres et Vendôme par la branche nord ou Orléans et Blois par la branche sud. A compter de Tours une seule voie poursuit par Sainte-Catherine-de-Fierbois, Sainte-Maure-de-Touraine (réputée pour son fromage de chèvre et son patrimoine historique), Port-de-Piles et Dangé-Saint-Romain, lieu où depuis Tours vous aurez sauté pas moins de cinq fleuves : la Loire, le Cher, l'Indre, la Creuse et la Vienne. On continue jusqu'à Châtellerault, puis Poitiers, Melle, Aulnay, Saint-Jean-d'Angély, Saintes, Pons, Mirambeau, Blaye, Bordeaux, Labouheyre, Onesse-et-Laharie, Dax, Peyrehorade, Saint-Palais, Ostabat, Saint-Jean-Pied-de-Port, pour atteindre Roncevaux en terre d'Espagne.

 

 

Distances

 

 

Source : http://www.chemindecompostelle.com/Itineraires/Itineraires.html#Tours

 

Voies

Jusqu'à la frontière espagnole

De la frontière à Compostelle

Total

Le Puy-en-Velay

750 km

780 km

1530 km

Arles

740 km

850 km

1590 km

Vézelay

900 km

780 km

1680 km

Tours

680 km (+280 depuis Paris)

780 km

1460 km

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 09:02
La commune dispose d'un territoire traversé par des circuits de randonnées pédestres qui permettent aux promeneurs et randonneurs de découvrir tous les sites: la zone des "Barthes", la forêt communale, le lavoir et la fontaine du Chanon, l'église (en partie datant du XIIème siècle), le parc de la Mairie et la chapelle du XIXème siècle.

A disposition des habitants, des équipements collectifs variés: écoles, médiathèque, salle de sports, terrains de tennis, parcours de santé, jeux pour enfants.
Des commerces et services sont installés au centre bourg et répondent aux attentes.
De nombreuses associations offrent un panel d'activités diversifié et riche.



(Source: Mairie d'Heugas)
Partager cet article
Repost0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 09:01
Site préhistorique (silex, haches,...) puis site gallo-romain, la création de la paroisse (sous le nom de Ste Marie de MOROS) semble remonter au XIème siècle.
C'est à cette époque que la famille de FALGARS (HEUGAS), de petits seigneurs locaux, donne son nom au village et participe financièerement à la construction de l'église.

De 1154 à 1452, la région de Dax, et donc HEUGAS, passe sous la domination des Anglais qui s'achève avec la guerre de Cent Ans.
HEUGAS fait alors partie du domaine royal et acquitte des redevances.

HEUGAS s'étend sur 1879 hectares pour une population de 1400 habitants environ et les ruisseaux du Luy et du Bassecq en sont les limites naturelles.
Située dans le canton de DAX Sud, la commune est membre de la "Communauté d'Agglomération du Grand Dax".

(Source: Mairie d'Heugas)


Partager cet article
Repost0